Témoignages

A Philippe Cuper, mon magnifique interprète… avec toute mon admirative reconnaissance et mes excuses pour ce concerto diabolique ! Jamais, je n’ai entendu pareil feu d’artifice sur une clarinette ! Et aussi, pareils pianissimi veloutés, c’est le rêve !

Jean Françaix, compositeur